patine

Avant / Après : bureau sorti de la poussière

Pfiou ! Il était temps que je réussisse à achever la transformation de ce beau bureau ancien. Petit bonhomme commence à prendre de la place et exige de moi beaucoup de repos...

Malgré un temps de travail trèèèès réduit ces derniers mois, j'ai donc finalement pu mettre le dernier coup de peinceau pour un résultat mi shabby, mi chic. Cet imposant bureau qui était depuis des années recouvert de mille et une chose mais surtout de poussière et de taches d'encre a retrouvé un peu de luminosité.

Bureau shabby avant après Bureau avant relooking

Il en a subit des misères avant d'avoir cet aspect final :

- lavage à la lessive Saint Marc

- ponçage et rebouchage des aspérités

- rabottage (avec l'aide de M. mon homme) des tiroirs capricieux

- mise en teinture du sous-main du plateau

- 3 couches de peinture ivoire à faible teneur en COV + une couche de cire liquide en finition extérieure (vernis à l'intérieur)

- ponçage des arrêtes pour la patine

- nettoyage des poignées en métal

- huile de lin sur les parties restées d'aspect bois

Et voilà !

Bureau relooké blanc et bois Bureau relooké shabby Bureau ancien avant après

Pour rappel, il accompagne le petit meuble d'appoint qui faisait partie de la même commande :

Avant après meuble relooké shabby

A bientôt !

B-bricole

 

Le retour du meuble patiné

J'ai repris mes pinceaux pour patiner ce meuble étagère en pin, sur commande.

Meuble patine brut Meuble étagère patiné gris

Initialement installé dans une cuisine, son nouveau style devrait lui permettre de mieux s'intégrer à une chambre.

Meuble patiné Meuble patiné lin gris

Peinture blanche, arrêtes usées, vernis pigmenté d'ombre naturelle et de noir, et une cire liduiqe transparente pour le protéger encore mieux...

La patine fait ressortir le veinage du bois, et le meuble se distingue sur un fond blanc.

A bientôt !

B bricole

AVANT / APRES : Buffet deux corps début XXème

Buffet avant

Ce buffet a été récupéré chez un particulier. Avec ses belles moulures et son marbre, je l'imaginais bien reprendre ses lettre de noblesse dans des tons lin vieilli-taupe.

Un peu de boulot tout de même :

- renforcer l'étagère à l'intérieur de la partie basse pour lui permettre de supporter de lourdes casseroles

- décirer généreusement un meuble ciré et reciré depuis des décennies

- imaginer un avenir pour le miroir de la partie supérieure, car il était piqué de taches noires

- remplacer l'étagère vitrée de la partie supérieure par une étagère en bois (pour un style plus contemporain)

Lire la suite