Couches lavables, je me suis lancée !

Vers 7 mois, mon asticot a commencé à prendre un malin plaisir à se retourner sur le ventre au moment de lui changer la couche, comme s'il ne supportait plus cette "position de petit bébé". Pour moi qui lui mettait alors des langes à nouer, l'opération s'avéra de plus en plus... musclée !

L'idée m'est alors venue de lui confectionner des couches lavables, ce qui me semblait jusque là être un ouvrage "technique". Pas du tout ! Après avoir consulté plusieurs blogs sur le sujet, je me suis lancée.

J'ai donc réalisé 2 modèles :

- l'un pour le jour (intérieur polaire pour un effet au sec, avec un insert en triple épaisseur de moleton de chanvre cousu par dessus pour éviter le déperlement du pipi... ; extérieur en éponge de coton, le tout certifié oekotex)

Couche lavable interieur polaire Couche lavable interieur polaire

- l'autre pour la nuit (insert en moleton de chanvre cousu entre une épaisseur de moleton de chanvre et une autre d'éponge de coton

Couche lavable interieur chanvre

J'ai fixé des élastiques aux cuisses et à la taille (dans le dos), ainsi qu'une fermeture en velcro. Naturellement, il faut que j'ajoute mes surcouches imperméables par dessus. Le résultat est là : l'opération est facilitée, l'absorption est bonne (4 heures pour les couches de jour, 5 heures ou une nuit pour celles de la nuit, avec quelques fuites de temps en temps si mon asticot a dormi toute la nuit sur le côté).

Les tissus proviennent de chez Arbrinic.com.Pour 43,70 €, j'ai eu 1 mètre de coton éponge, 1 mètre de moleton de chanvre, 70 cm de micro-polaire bleue avec lesquels j'ai pu réaliser presque 7 couches taille M-L (3 de nuit, 4 de jour, il manquait un peu de coton éponge pour la dernière), soit 6,24 € par couche, et 1 mètre de velcro à 3,45 €. Ajoutons un peu de fil, et un peu de coton éponge en plus pour compléter ce qu'il me manquait. Les couches m'ont donc coûté environ 7 € pièce, soit 2 fois moins cher que celles qu'on peut acheter en ligne.

A bientôt !

B-bricole

bébé

Ajouter un commentaire