Accessoires

Poupée Waldorf : Eléonore

Bonjour,

Je m'appelle Eléonore, je suis une jolie petite blonde aux yeux bleus de 29 cm. Rien à voir avec ma soeur, Ambre et ses guiboles qui la portent jusqu'à 40 cm de haut.

Eleonore nue

Voici comment je devrais être vêtue :

Croquis

J'ai évidemment un bandeau liberty bleu et blanc dans mes cheveux :

Eleonore tete

Lire la suite

Poupée Waldorf : Ambre à la crinière cuivrée

Ayant tout juste achevé la confection des 4 fantastiques (Lyne, Jeanne, Lili et Linda), j'avais hâte de pouvoir à nouveau laisser libre cours à mon imagination pour une nouvelle frimousse.

Il me tardait en fait de pouvoir créer une petite rousse.

C'est chose faite, à ceci près que petite, elle ne l'est aucunement. Du haut de ses 40 cm, elle passe pour le mannequin de la bande, d'autant que son corps est très svelte.

Ambre debout

Toujours un bandeau pour sublimer la chevelure et le côté petite fille ; de longs cils sur ses yeux verts et une bouche acidulée :

Ambre tête

Lire la suite

Poupée Waldorf : Linda la prof de danse

Voici venue la petite dernière de la série des 4 fantastiques. Après Lyne, Jeanne, Lili, voici venue Linda.

Commande spéciale et donc consignes spéciales pour cette poupée réalisée à l'effigie d'une prof de danse :

- Peau mate de type maghrébin

- Cheveux noirs légèrement frisés et barrette dans les cheveux

- T-shirt noir portant l'inscription "Be Dance", du nom du club de danse

- Sarouel argenté

Le jersey pour la peau, de bonne épaisseur, était particulièrement agréable à travailler.

Linda tete

En guise de barrette, ce sera un noeud en tissu rose (comme celui de la blouse de Jeanne !).

Linda

Et voici donc les 4 miss ensemble :

Les 4 fantastiques

A bientôt !

B-bricole

Poupée Waldorf : Lili la danseuse

La saga des quatre fantastiques continue avec la réalisation de cette 3ème poupée après Lyne et Jeanne.

La petite Lili a vu le jour le 6 Avril 2015. Elle tient davantage de l'effigie ou de la réplique miniature de la personne à laquelle elle se destine que de la poupée conçue par libre inspiration.

Les directives étaient les suivantes :

- Cheveux : blonds

- Yeux : bleus

- Style : danseuse de "moderne jazz" portant précisément un sarouel argenté et une brassière bleue ornée d'une étoile argentée

Mmmmffffff... OK !

Lili tête

Après avoir acquis les tissus manquants, ma patte perso se réduira finalement à :

Lire la suite

Poupée Waldorf : Jeanne la coquette

Je poursuis la réalisation de la série des quatre fantastiques pour belle-maman avec une petite bouille qui m'a donné beaucoup de plaisir à confectionner.

Le plus, en comparaison avec ses deux soeurs aînées : des cils, des yeux verts, des doigts, une belle crinière bouclée, un petit pantalon brodé et des souliers.

Le patron pour le corps est aussi plus harmonieux que pour les précédentes ("clap" de fin, "elle est bonne, on la garde !" a dit Monsieur C.).

Mlle Jeanne a droit elle aussi, comme Mlle Lyne à son petit bandeau dans ses beaux cheveux.

Jeanne tête

Lire la suite

Poupée Waldorf : 2ème essai !

A peine avais-je confectionné ma première poupée Waldorf, que j'allais crâner devant belle-maman qui décidait ni une ni deux de m'en commander quatre (Langue tirée forcément, quand on est entouré chaque jour de bambins...).

Tetes Waldorf

Pour commencer, une pour elle, et selon ses directives :

- Cheveux : blonds

Lire la suite

Poupée Waldorf : 1er essai

Cela faisait un petit moment que cette lubie me trottait dans la tête : confectionner une (première d'une longue série) poupée Waldorf. Je ne saurais plus dire où j'ai vu cette petite frimousse pour la première fois. Toujours est-il que sa bouille si réaliste pour une poupée de chiffon a retenu mon attention.

Une fois la laine cardée trouvée (une belle laine brute dans laquelle on a envie de fourrer sa tête et de sucer son pouce ... bref.), ainsi qu'un tutoriel en anglais (déniché je ne sais  plus où), j'ai pu me lancer.

Le corps dans les grandes lignes :

Waldorf Mimi - le corps

Lire la suite

Sa(c)perlipopette !

Le printemps arrive !

Chouette! A moi le dépoussièrage, le lessivage, le ponçage, le peinturage, le coloriage (?) des meubles... ! M'enfin, ne nous affolons pas, il y a encore 15 cm de neige sur le terrain qui m'empêchent de suivre les préconisations de mon calendrier lunaire ("Lundi 16 mars, semez radis et autres tubercules en pleine terre").

Grrr... (proteste le grizzli qui sommeil en moi depuis qu'on vit à la môoOontagne).

Qu'à cela ne tienne, s'il fait trop froid dans l'atelier pour bricoler, j'ai toujours mes dix doigts dégelés sous la main pour me mettre à l'ouvrage du jour : un sac-cabas-cadeau-surprise-pour-ma-x!?!x-adorée.

Après avoir été conquise par mon premier essai (petite indulgence, il fut entièrement confectionné à la main, trois jours durant, sans machine à coudre) :

Cabas en jute intérieur lin-coton à pois

Lire la suite